Le théatre du vivant avec le dome pour chaumière

Publié le par yvan

ACCUEIL"Celui qui a déplacé la montagne, c'est celui qui a commencé par enlever les petites pierres."

COMPAGNONS ET ARTISTES ASSOCIES

Ces trois pages sont consacrées à présenter les compagnons et les artistes associés au Théâtre du Vivant, les associations avec lesquelles nous sommes en lien et en affinité.


page 1-page 2-page 3

 

Auteur Compositeur et Interprète
Chanteur, conteur et musicien,
Patrick Fischmann est de la famille des troubadours.

theatreduvivant@orange.fr

http://patfich.skyblog.com/

 

Il a travaillé notamment aux côtés de Marie Louise Aucher et Dany Smith (voix, chant), de René André Lombard (théâtre, scénographie), de Christian Zagaria (musique, son, image).

En vingt cinq ans de carrière il enregistre cinq albums de chansons et huit contes musicaux, écrit contes, nouvelles, romans ...
Il participe à des musiques de films et prête sa voix à des documentaires.
Il monte et tourne ses propres créations, écrit pour le Théâtre, accompagne et met en scène des créations d'enfants et de conteurs.

Après des années en solo et une riche expérience au sein de la Cie Musicalix (Théâtre musical pour la petite enfance) il créé la Cie des Muses Do Ré puis le Théâtre du Vivant et développe le métissage artistique. Passionné par le dialogue interculturel, il aime aussi être là où les propositions artistiques sont rares (maison d'arrêt, quartiers sensibles, publics étrangers, handicapés, entreprises).

Il participe à de nombreuses aventures artistiques où il met toute son énergie à créer des ponts, tisser des liens et donner du sens aux intuitions de l'imaginaire, avec cette note fondamentale : les structures vitales qui composent la nature ne s'opposent pas à l'homme : elles l'invitent même aux retrouvailles poétiques et au retour d'Orphée.

Conteur, musicien, chanteur, il est avant tout un passeur d'émotion et d'espérance, fidèle à une poétique de métamorphose.
Il tente de réanimer la fonction de troubadour moderne, à la fois dans son temps et hors du temps, des modes et des cases, équilibriste et passeur d'images.

 


Sophie Morcet
est conteuse marionnettiste.

Elle est aussi la Lili Rose des clowns Nobobos.

sophie.mousse@orange.fr

Durant quelques années, relation publique au sein de plusieurs compagnies théâtrales, Sophie Morcet monte sur les planches en 1998. Elle crée avec Mario Garcia la compagnie de théâtre marionnette les 3 Elfes et suit de nombreuses formations : cours de théâtre à Bourges et à Tours - conte au CLIO à Vendôme auprès de Nathalie Le Boucher - Annie Kiss - Jihad Darwhich.
En 2000 elle entre à l'école d'acteur marionnettiste de Paris le théâtre aux mains nues.

En 2001 elle monte le joueur de flûte, spectacle conte et marionnettes écrit et mis en scène par Patrick Fischmann et rejoint la compagnie du Théâtre du Vivant.
Elle participe également en tant que conteuse au Réveil des instruments et se produit dans plusieurs festivals.
En 2003 elle découvre l'art du clown et décide de s'y consacrer.

Elle se forme en participant à de nombreux stages et ateliers et s'intéresse plus particulièrement à l'approche du clown en milieu hospitalier. Depuis 2006 elle intervient régulièrement en pédiatrie à l'hôpital de Bourges. Elle crée les clowns Nobobo avec Emilie Olivier, puis en duo avec Chloé Bourgois, elle enchaîne les spectacles auprès des personnes âgées dans dans les hôpitaux et maison de retraite. En 2008 les clowns Nobobo sont conventionnés par la CRAM et soutenus par le conseil général du Cher, pour des spectacles réguliers dans les hôpitaux et maisons de retraite de la Région centre.

   
Chloé Bourgois est une enfant de la balle :
un papa marionnettiste/plasticien, une maman danseuse et prof de Yoga.

Elle est la Rita des clowns Nobobos.

chloe.bourgois@laposte.net

Elle passe quelques années à l'université où elle fait des études théâtrales et se forme en tant que comédienne à l'école du Samovar de Bagnolet.Elle y travaille le jeu masqué, le clown, le bouffon, le théâtre gestuel, le théâtre de texte.
Elle s'initie au fil de fer, au trapèze et au violoncelle.
L'aventure professionnelle a déjà commencé puisqu'elle fait partie du théâtre du Masque d'Or qui lui offre ses premiers grands rôles dans des pièces classiques (Dom Juan, Cyrano de Bergerac…).
A la fin de son cursus au Samovar, tout s'enchaîne, s'emballe, s'envole :
Sa promotion décide de continuer à se former et crée une coopérative de clown : La Kopé. Ils organisent des stages avec L.Leshin, A.Hattab, G.Chamet.En 2002 le Cabaret des Zôtres mis en scène par P.Blankevoort voit le jour.
Elle est engagée sur une création dans le Nord Pas-de-Calais avec L'Embardée (fondé par des comédiens de Zingaro), le spectacle s'appelle : "A l'aube du papillon ou la naissance du clown."
Rencontre importante avec le théâtre du cormier de Lorris qui débutera par la création des contes oisifs de R.Shön, en tant que fil de ferriste et comédienne. S'ensuivront moult créations des plus sérieuses aux plus loufoques.

Au gré des rencontres et des découvertes, heureuse de faire ce beau métier, elle oscille pour son plus grand plaisir entre des rôles classiques et bien sûr le clown, au sein de la Cie Canon avec Amuse-gueule, trio féminin et déjanté ; et auprès des personnes âgées avec les clowns Nobobos du Théâtre du Vivant.

 

Christian Zagaria, musicien consacré à l'Art de l'improvisation recompose les éléments fondamentaux des musiques traditionnelles avec de multiples matériaux contemporains acquis et enrichis par une pratique en ouverture constante sur les divers courants du jazz, de la musique improvisée et des musiques actuelles.

Il est engagé depuis de nombreuses années dans l'exploration des musiques et des traditions du pourtour de la Méditerranée. Il joue dans plusieurs formations, enregistre et collabore avec des auteurs dans le domaine de la chanson, du conte et de la poésie. Compositeur pour la danse et le théâtre, il crée la "Compagnie Arts immédiats", qui réunit avec la musique, ces deux autres formes de langage dans le creuset des possibilités qu'offrent aujourd'hui les nouvelles technologies de l'image.

Musicien compositeur et arrangeur, il collabore depuis près de vingt ans avec Patrick Fischmann autour de l'indissoluble lien qui unit la composition musicale et la poésie. Sa sensibilité oeuvre à l'exaltation des images propres à célébrer le lien homme et nature.
Il a mis en scène, en musique et image la création "La Voix des animaux muets" donnée lors des premières rencontres "Hommes et Nature" à Orléans, une coproduction Théâtre du vivant et Compagnie Arts immédiats.

www.arts-immediats.com

 

René André Lombard est auteur dramatique, scénographe et metteur en scène, mythologue et auteur d'études sur les origines du Théâtre et de la Danse.

www.chez.com/sourcestheatrales/

mythologie.lunaire.free.fr/home.html

Constatant la perte des repères de notre espèce et son individualisme forcené, il a passé le plus clair de sa vie à tenter de comprendre le trajet singulier de cet homme singe dont nous sommes les descendants et notamment d'apprécier les gestes théâtraux qui transmettaient les images sacrées ancestrales. Il a trouvé à travers les légendes, les contes et les textes fondateurs, des éléments de compréhension. Ainsi l'acteur est un passeur d'énergie qui transmet en direction du mental collectif du groupe humain dont il fascine l'attention. Prêtant son expression à cette énergie voyageuse, passant dans les pensées du groupe, il peut même engendrer par cet acte magique une modification des comportements. René Lombard nous invite à une époque de folle vitesse à regarder dans le rétroviseur afin d'éviter les écueils de la violence et les pièges archaïques (car tout peut se transmettre y compris ceux là !) et réveiller ce qui dans l'inconscient collectif demeure une source de réponse à nos questionnements vitaux.

René Lombard expose ses recherches dans le cadre du cercle d'études théâtrales du théâtre du chien qui fume à Avignon, collabore au travail de réflexion de nombreuses troupes, met en scène, dirige des créations collectives, écrit pour le théâtre, la télévision, pour des récitals, des cantates. Il accompagne enfin des créations chorégraphiques et collabore avec les associations de "danse libre" issu du courant isadorien. Il travaille au sein de l'association ATAC sur les questions touchant les arrières plans qui animent les comportements des groupes humains.

 
Danielle Marchal a fait ses études aux Beaux Arts de Tours et aux Arts Décos de Strasbourg. Tour à tour décoratrice, céramiste, sérigraphe, costumière, scénographe ... elle participe aux créations danse, théâtre, musique et marionnettes, aux spectacles de rue de nombreuses compagnies en Région Centre.

Par la transformation d'éléments bruts, le détournement d'objets manufacturés et le recyclage de déchets, elle s'emploie à rencontrer la matière sous toutes ses formes, celle qui l'environne et qui la constitue. De cette prise de conscience cellulaire, elle aspire ainsi, modestement, à participer par cet échange subtil au corps à corps alchimique, au grand jeu créatif de l'univers, en donnant à voir, à sentir, à vibrer de concert avec le geste, le son, la lumière ou l'intention scénique.

Elle a réalisé pour le Théâtre du Vivant le décors et les marionnettes du Joueur de flûte et collabore à d'autres projets en cours.

 

Yann Marty est créateur de dômes géodésiques basés sur l'un des cinq solides élémentaires de Platon. Il consacre cette structure à une vocation événementielle et nomade, sorte d'oeuf nous permettant de retrouver un espace de création, de rencontre et de rêve, un espace d'authentique réconciliation avec la nature. Passionné par le néolithique, il scrute les hommes d'hier et leurs traditions, certain que cette quête est un remède à la fuite en avant, qu'elle révèle de puissantes racines à partir desquelles nous pouvons retrouver le fil de l'humain. Il peint des aquarelles représentant les grands sites bretons ornés d'ogams (écriture duidique). Musicien (il a été bassiste), il fait aujourd'hui chanter les vieux chaudrons de la Saint-Jean jusque dans le Berry.

Yann Marty a réalisé le dôme installé au Mont Carré.
Membre de "Confluence" il est l'un des compagnons bretons qui symbolise cet axe Breith Berry dont le Théâtre du Vivant est l'un des fils.

http://domesgeodecics.free.fr


page 1-page 2-page 3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article